Forum d'entraide de graphisme & de codage
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  Guide du Swirlien  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Résultats de l'histoire d'émilie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Qu'elle est la meilleure histoire selon toi ?
La n°1
71%
 71% [ 5 ]
La n°2
29%
 29% [ 2 ]
Total des votes : 7
 

AuteurMessage
Carméliane
Equipe Orange
avatar

Image par défaut
Rang Messages : 2917
Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 18
Localisation : Sur le trône de l'olympe.

MessageSujet: Résultats de l'histoire d'émilie   Lun 16 Nov - 22:08

Hey les amis ! Comme prévu, je vous poste ici les deux participations que j'ai reçu pour l'histoire d'Emilie.

Le but est de choisir la plus effrayante, mais aussi la plus belle ou la plus drôle des histoires ! En résumé, choisissez votre préférée !

histoire n°1 :

Le Boucher de Longrois
« Il y a quelqu'un ? Vous m'entendez ? »

La voix résonna dans la masure abandonnée, et dehors un coup de vent fit claquer les branches dénudées des arbres. Bavards, il répondirent dans un froissement de feuilles écroulées, et Matthieu retint un frisson affolé. Il avait parié avec ses amis qu'il pouvait visiter la nuit d'Halloween la masure abandonnée au coeur de la forêt, et y récupérer l'objet qu'ils y avaient caché, mais à présent qu'il se trouvait seul dans le grand salon plongé dans la pénombre, il n'en était plus certain. La lumière diffusée par son portable était faible, n'éclairant pas à plus de deux pas devant lui, et l'ombre du porte manteau semblait menaçante au coin de la pièce. Les fauteuils imposants avaient l'air prêt à l'accueillir entre leurs accoudoirs défoncés et à l'y emprisonner le temps que la terreur face son effet, tandis que la lumière du croissant de lune qui traversait les fenêtres brisées n'avait rien de rassurant. Il contourna les fauteuils dans un large détour, poussant la porte de la cuisine, et manqua de hurler en voyant un couteau de boucher trôner sur le plan de travail, ne comprenant qu'avec retard qu'il n'était là que pour lui faire peur, et qu'une feuille était glissée sous le manche. S'en approchant, il l'écarta d'une main pâle et lut l'écriture inscrite à l'encre rouge sang sur le petit papier, comprenant que ses amis avaient bien l'intention de le faire mourir de peur.

« La légende raconte qu'il faut monter les escaliers et tourner à droite, et que si on ne se dépêche pas, le Boucher de Longrois nous poursuivra. »

Marmonnant que ce n'était que des bêtises, Matthieu se pressa quand même dans les escaliers. Tournant comme convenu à droite, il débarqua dans une chambre d'enfant aux murs tâchés de longues traînées sombres, s'efforçant de se convaincre qu'il s'agissait d'un mauvais tour de ses amis qui avaient dût tout préparer dans la journée. S'approchant du berceau poussiéreux qui traînait au milieu, il hésita à se pencher pour regarder à l'intérieur, finissant tout de même par le faire. Il recula brusquement dans un hurlement de terreur, maudissant ses soi-disants amis qui avaient pensé intelligent de lui faire cette mauvaise blague, se redressant finalement -il était tombé dans sa surprise- et plongeant résolument la main pour en retirer le baigneur aux yeux arrachés et le visage couvert de sang artificiel et encore frais, nota-t-il lorsque cela coula sur ses doigts. Lâchant dans le doute la poupée qui tomba au sol dans un bruit mat, il soupira de soulagement en se rendant compte qu'il s'agissait bel et bien d'un faux bébé, et que les farceurs s'étaient assurés qu'il ait l'air vrai. Dans le berceau demeurait un autre papier dont il s'empara, le tâchant de faux sang.

« Dépêches toi, le Boucher est entrain d'affûter ses lames. »

A ce moment il crut entendre le bruit aigu des dites lames qu'on affute, secouant la tête pour se reprendre. Ce n'était qu'un mauvais tour de son imagination. Se retournant pour fouiller la chambre des yeux à la recherche de l'objet qui pourrait être celui qu'il cherchait, son seul indice étant qu'il n'avait rien à faire dans la pièce, il ne trouva d'abord rien, et sursauta en entendant un craquement sinistre dans les escaliers. Il lui semblait les avoir entendu craquer ainsi lorsqu'il les avait gravi, pensa-t-il d'abord avant de se prendre. Il s'agissait d'une vieille maisonnette abandonnée, évidemment qu'elle craquait et sifflait de partout et au moindre coup de vent ! Se concentrant sur sa recherche il souleva les oreillers et ouvrit un vieux coffre qui couina sans lui offrir de trouvaille, avant de vaguement fouiller le bureau près de la fenêtre où les volets étaient secoués par le vent dans des craquements secs. Mais tout de même, ces bruits lourds et étouffés sur la moquette usée du couloir... Matthieu se retourna avec méfiance, observant la porte par laquelle il était entré. Il lui semblait discerner une ombre dans le couloir, grande et large... Il secoua la tête, s'interdisant de se faire des films, et lança avec assurance.

« Je n'ai pas peur, et ce pari n'est vraiment pas drôle ! »

L'ombre était toujours là. Il recula avec méfiance, sentant un frisson de peur remonter le long de sa colonne vertébrale. Il fit glisser une goutte de sueur froide le long de cette dernière et Matthieu sentit ses jambes trembler sous lui, soufflant avec hésitation.

« Cette... cette blague n'est pas... pas drôle du tout ! Ça-ça suffit ! »

Il recula encore, serrant son téléphone entre ses doigts tremblants sans oser pointer la lumière sur l'ombre, et soudain il y eut un éclat de rire. Il tomba à genoux, se sentant à deux doigts de mouiller son pantalon tandis que ses amis lâchaient la figure en carton qui avait représenté le Boucher de Longrois, et l'un de ses amis lança, plié de rire.

« Eh bien, tu as tenu longtemps dis donc, moi j'aurais eu trop peur dans la cuisine ! »

Il y eut un autre éclat de rire, et on lui demanda ce qu'il pensait de leur mise en scène. Matthieu avoua qu'il avait eu peur, et il fut bientôt convenu qu'il remportait le titre de poule la moins mouillée du groupe tandis qu'ils s'installaient dans la masure abandonnée pour la nuit, une pile de bonbons au milieu de leur petite bande bruyante. Les fantômes n'avaient qu'à bien se tenir !




Histoire n°2

Encore un jour se lève dans cette campagne florissante de Bretagne. Les mouettes chantaient, on entendait la mer rouler sur la plage de galets. Une bonne journée semblait s'annoncer, mais cette bulle enchanteresse éclata bien tôt. Lorsque Gwenaël sorti de sa maison, quelqu'un abattit un sac sur sa tête et lui injecta un liquide qui l'endormi. Il se réveilla dans une cave, seul, il regardait autour de lui, des murs de terre, une odeur d'humidité, la lumière de la lampe à huile animait l'âme de cette pièce.  Il ne savait pas où il était, la peur l'envahi dès la première seconde. Il gigota pour se délier les mains, il perdait espoir au fil des minutes. Jusqu'au moment où il vit, sur le pilier de bois devant lui, un couteau planté, avec la lumière fatigué de la lampe on pouvait distinguer une lame bien aiguisée, déjà ensanglantée. Encore une montée d’effroi, il l’attrapa cependant, et coupa les cordes qui l'emprisonnait. Gwenaël se leva, prit la lampe, le couteau et s'avança vers la porte en fer au bout de la pièce. Il poussa la lourde porte en fer, froide comme de la glace, lentement. A peine la porte à moitié ouverte, un puissant vent engloutit la pièce. Un long couloir s'étendait devant lui, à peine fit-il un pas que la porte se referma derrière lui. Un épais brouillard l'empêchait de voir correctement, il avançait, en bravant ce vent, jusqu'à un moment où le vent s'arrêta, il pouvait, à présent, entendre un ruissellement. Gwenaël reprit espoir. Au bout de 5 minutes de course, il aperçu cette fameuse fontaine, il faisait toujours aussi sombre, il inspecta la pièce. Elle était grande, il faisait froid et il sentait une odeur repoussante comme des excrément mélangés avec de la mousse. C'est alors que des yeux rouges, rivés sur lui apparurent. Des rires, des moqueries, des bruits de pièces. Il pris ses jambes à son cou. C'était des Korrigans, il le savait, depuis tout petit Gwenaël baignait dans les histoires du folklore breton que lui racontait sa grand-mère. On savait ce qu'ils étaient mais on ne savait pas de quoi ils étaient capable. Ce sont des petit nains, avares, prêts à tout pour l'argent.
Il avait rebroussé chemin. Mais il y avait cette fois une porte à sa gauche. Comment aurait-il pu la ratée ? Il entra toujours avec la même méfiance, c'était encore une porte lourde, froide, et en fer. Une bourrasque s’engouffra encore, cette fois, elle souffla tellement fort que la lampe s'éteignit. Juste avant que celle-ci ne s'éteigne il vit sur le mur d'en face un interrupteur.
Il s’avança avec prudence dans la pièce, bravant ce noir et ce vent. Il entendait, en plus, des bruits effrayants. Ce n'est juste lorsqu'il entendit un grondement juste derrière lui qu'il se mit à courir. Il atteignit le mur, actionna l'interrupteur. Et un monstre géant se tenait devant lui, encore un monstre du folklore celtique. Cette fois ci, il le vit, à une distance assez proche pour qu'il sente son souffle sur son torse. Il était grand, les yeux rouges, les dents grandes et il puait.
Le sang de Gwenaël ne fit qu'un tour, il pris l'escalier sur sa gauche sans savoir où il menait. Il n'en pouvait plus, mais il apercevait une porte au bout de cet escalier. Il l'atteignit sans problème, le monstre grognait toujours de plus en plus, mais il semblait ne plus le suivre. Gwenaël continua dans son élan et poussa la porte avec une force qu'il avait puisé au plus profond de lui. Et c'est là qu'il fut dehors, il ressentit de la joie d'abord mais, devant lui se tenaient des menhirs, avec des rites satanistes écrit en lettres de sang. Des corps sans vie gisaient par terre, d'autres étaient pendus, certains n'avaient que leurs bras ou leurs jambes. Il se mit à courir, fuyant « ce camp de la mort ». Quand tout d'un coup, le sol trembla. Le monstre sorti du sol en un bond, il était plus enragé, plus gros, plus effrayant. Gwenaël n'avait plus de solution, il fallait traverser la noire forêt qui longeait ce camp de menhirs. Il courra, courra encore, les arbres s'arrachaient, volaient. Le vols des corbeaux dans la nuit la rendait d'autant plus effroyable. Le monstre lui courrait encore après quand Gwenaël se prit les pieds dans une racine qui sortait du sol. Il se releva aussitôt mais il s'était fait mal, il boitait. La forêt semblait donner sa fin. C'est alors qu'une grande plaine s'offrait à lui, il voyait une porte, la même que les précédentes. Dans un acte de désespoir et d'illogique, l’ouvrit sans se poser de questions. SURPRISE ! Joyeux Anniversaire ! Alors ce tour en enfers ? Il ne comprenait pas, tous ses proches étaient réunis. Gwenaël avait oublié que son anniversaire était pour aujourd'hui, tout le monde lui avait fait une surprise. Et grand amateur de sensations fortes qu'il est, lorsque la nouvelle attraction « L'horreur bretonne » ouvrit ses porte pour Halloween il n'hésitèrent pas une seconde.
C'est ainsi que Gwenaël et ses amis passèrent le reste de la soirée à s'amuser, même si il restait un peu rancunier de toute ces aventures qu'ils lui avaient fait subir. Mais rien n'empêcha la fête de bien se passer, jusqu'au moment où l'on frappa à la porte, Gwenaël, s'approcha près de la porte pour ouvrir, mais, une odeur avait déjà envahi l'espace, cette odeur, il la connaissait, c'était encore lui…




Ne votez pas que pour la présentation s'il vous plait, les deux histoires sont géniales ;D

• • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
http://www.sweet-swirl.org
Pazù
Equipe Bleue
avatar

Image par défaut
Rang Messages : 1163
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 17
Localisation : Avec mes copines les vaches ❤

MessageSujet: Re: Résultats de l'histoire d'émilie   Mer 18 Nov - 17:08

OUAAH !
La première ma fait stréssé à la fin
J'ai voté pour elle ^^ Bravo à toi

• • • • • • • • • •

Vava par ma petite carmé♥ Merci !






Cay mes cadeaux !:
 


E-X-O <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Carméliane
Equipe Orange
avatar

Image par défaut
Rang Messages : 2917
Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 18
Localisation : Sur le trône de l'olympe.

MessageSujet: Re: Résultats de l'histoire d'émilie   Sam 21 Nov - 12:47

D'autres votes ?

• • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
http://www.sweet-swirl.org
nelthus

avatar

Image par défaut
Rang Messages : 240
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 28

MessageSujet: Re: Résultats de l'histoire d'émilie   Sam 21 Nov - 16:07

moi j'ai voté pour la seconde. Car j'aime bien la fin ouverte sur une nouvelle aventure :P

• • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Carméliane
Equipe Orange
avatar

Image par défaut
Rang Messages : 2917
Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 18
Localisation : Sur le trône de l'olympe.

MessageSujet: Re: Résultats de l'histoire d'émilie   Dim 29 Nov - 18:36

Hop ! Vous êtes des amours ! Désolée de ne pas avoir été présente plus tôt, je suis impardonnable :'(

Donc la gagnante est Absolute avec la première histoire ! Bravo cocotte t'a géré :D
Merci beaucoup Pazù pour la deuxième histoire, elle était superbe ! <3

Du coup, Abso tu peux prendre 10 points, et en voilà 5 pour pazù ;D

• • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
http://www.sweet-swirl.org
Absolute
Noteur
avatar

Image par défaut
Rang Messages : 2216
Date d'inscription : 06/08/2015
Age : 20
Localisation : France

MessageSujet: Re: Résultats de l'histoire d'émilie   Dim 29 Nov - 21:13

Merci pour les votes, je suis contente que mon histoire vous ai plu ^^ Pazu j'étais SURE que c'était toi, ton histoire était vraiment sympa aussi !

• • • • • • • • • •

Envie de me lancer un défi ? Click 8D


Merci Invité:
 


Merci ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pazù
Equipe Bleue
avatar

Image par défaut
Rang Messages : 1163
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 17
Localisation : Avec mes copines les vaches ❤

MessageSujet: Re: Résultats de l'histoire d'émilie   Dim 29 Nov - 21:19

BRAVOO !!
Je suis content, je voulais que tu gagnes. J'avais pas de mérite, je l'ai rendu le dimanche soir xD
En plus ton codage est mieux, et j'ai vraiment stressé en lisant. La première fois que ça m'arrive 
Ton histoire est bien mieux en plus ! AbsoluteBriand, félicitation 

EDIT= Comment t'as sue  ?:no:

• • • • • • • • • •

Vava par ma petite carmé♥ Merci !






Cay mes cadeaux !:
 


E-X-O <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Absolute
Noteur
avatar

Image par défaut
Rang Messages : 2216
Date d'inscription : 06/08/2015
Age : 20
Localisation : France

MessageSujet: Re: Résultats de l'histoire d'émilie   Dim 29 Nov - 21:30

Merci ^^
Je ne sais pas, j'ai lu les premières lignes et je me suis dis "C'est Pazu" x)

• • • • • • • • • •

Envie de me lancer un défi ? Click 8D


Merci Invité:
 


Merci ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Carméliane
Equipe Orange
avatar

Image par défaut
Rang Messages : 2917
Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 18
Localisation : Sur le trône de l'olympe.

MessageSujet: Re: Résultats de l'histoire d'émilie   Dim 29 Nov - 22:08

xD abso elle est agent secret en vrai !
Vous avez récupéré vos points ? Il faut que j'archive la catégorie en fait (a)

• • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
http://www.sweet-swirl.org
Absolute
Noteur
avatar

Image par défaut
Rang Messages : 2216
Date d'inscription : 06/08/2015
Age : 20
Localisation : France

MessageSujet: Re: Résultats de l'histoire d'émilie   Lun 30 Nov - 12:18

Je suis L
Perso j'ai récupéré ^^

• • • • • • • • • •

Envie de me lancer un défi ? Click 8D


Merci Invité:
 


Merci ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Résultats de l'histoire d'émilie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Résultats de l'histoire d'émilie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saga ... C'est une autre Histoire !
» L'histoire d'une vie, l'histoire d'une envie.
» [Résolu] histoire de souris
» Masquer les résultats d'un sondage pendant la période de vote
» Récupération du panneau d'Admin histoire de tout récupéré

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Swirl :: Archives :: BIG ARCHIVES :: Paperasse qui s'entasse-
Sauter vers: